Industries

L’industrie textile

Le terme industrie textile concerne le tissage d’étoffe à partir de fibres (ad libitum). At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas molestias excepturi sint occaecati cupiditate non provident, similique sunt in culpa qui officia deserunt mollitia animi, id est laborum et dolorum fuga. Et harum quidem rerum facilis est et expedita distinctio. Nam libero tempore, cum soluta nobis est eligendi optio cumque nihil impedit quo minus id quod maxime placeat facere possimus, omnis voluptas assumenda est, omnis dolor repellendus. Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet ut et voluptates repudiandae sint et molestiae non recusandae. Itaque earum rerum hic tenetur a sapiente delectus, ut aut reiciendis voluptatibus maiores alias consequatur aut perferendis doloribus asperiores repellat.

La production de filés​

A ce jour, l’industrie textile utilise des fibres naturelles (poils d’animaux, plantes et graines) mais également des fibres synthétiques issues d’une production de cellulose voire de produits pétrochimiques (ad libitum).

His cognitis Gallus ut serpens adpetitus telo vel saxo iamque spes extremas opperiens et succurrens saluti suae quavis ratione colligi omnes iussit armatos et cum starent attoniti, districta dentium acie stridens adeste inquit viri fortes mihi periclitanti vobiscum.

Post hoc impie perpetratum quod in aliis quoque iam timebatur, tamquam licentia crudelitati indulta per suspicionum nebulas aestimati quidam noxii damnabantur. quorum pars necati, alii puniti bonorum multatione actique laribus suis extorres nullo sibi relicto praeter querelas et lacrimas, stipe conlaticia victitabant, et civili iustoque imperio ad voluntatem converso cruentam, claudebantur opulentae domus et clarae.

Accenderat super his incitatum propositum ad nocendum aliqua mulier vilis, quae ad palatium ut poposcerat intromissa insidias ei latenter obtendi prodiderat a militibus obscurissimis. quam Constantina exultans ut in tuto iam locata mariti salute muneratam vehiculoque inpositam per regiae ianuas emisit in publicum, ut his inlecebris alios quoque ad indicanda proliceret paria vel maiora.

Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati.

 

Métier à tisser ancienne génération
Métier à tisser avec une navette

La qualité de la fibre​

Afin d’obtenir des fibres nommées : hautes performances, celles-ci doivent subir un traitement spécifique pour avoir une solidité exceptionnelle et également une résistance aux températures variables.

Commentaires de PTLB- Communication :

Coexistence du site Internet et de l'E-commerce.

PTLB – Communication a choisi de présenter un site Internet sur l’industrie du textile ainsi qu’une boutique de vente en ligne de produits dérivés de cette industrie. En effet, la mise en forme de ce site Internet a pour but de démontrer la coexistence du binôme site Internet et boutique E-commerce. En conséquence, chaque entreprise proposant des produits à la vente à ses partenaires et au grand public pourra s’identifier sur la logistique de l’industrie du textile.

La hiérarchie de l’information.

Comme toutes les entreprises de production, celles-ci ont besoin de présenter leur savoir-faire sous la forme de produits ou de compétences.  À juste titre, elles choisissent en complément de leur stratégie de communication : le site Internet. C’est pourquoi celui-ci est composé de pages possédant des images et des textes de différentes tailles assurant une hiérarchie de l’information.

Effectivement, cette présentation est d’importance, car elle est l’un des points de contact entre le prospect et l’entreprise. Certains de ces éléments sont cliquables. Ils permettent d’obtenir une redirection de l’information grâce aux URL. Celles-ci sont appelées la plupart du temps hyperliens ou liens. En cela, il existe deux types de liens tels que les liens internes et les liens externes. Les liens internes, quant à eux,  permettent de circuler à l’intérieur du site Internet proprement dit à la découverte d’une information complémentaire. En ce qui concerne les liens externes, ceux-ci permettent d’accéder à une information qui se trouve sur des sites Internet. La plupart du temps, il s’agit de sites partenaires apportant une information complémentaire.  Cette condition est sine qua non pour un bon référencement auprès des moteurs de recherche telle que Google.

C’est pourquoi les liens se distinguent du texte global en utilisant le plus souvent des phrases soulignées et des couleurs adaptées. Par contre, les liens sur les images ont la particularité d’être signalés par la mise en place d’un changement d’aspect de l’image. Celle-ci peut être d’apparence négative ou tout simplement plus éclairée. Plus précisément, le curseur de la souris se transforme en main pour signaler la présence d’un lien.

La rédaction web

En effet, la rédaction d’un site Internet fait appel à une série d’astuces pour faciliter et inciter la lecture. Pour cela, le rédacteur Web utilisera de nombreux titres et sous-titres en effectuant des phrases courtes.

Les mots de liaison tels qu’« en effet, ainsi, en conséquence » seront impératifs. Ainsi, les paragraphes ne doivent pas excéder plus de 150 mots, moins de 20 mots doivent constituer une phrase. Il est nécessaire d’utiliser moins de 30 % de phrases à la voix passive. En conclusion, cette recommandation permet d’obtenir un indice de lecture fondée sur le « Flesch Reading Ease Test ». Ce test mesure la complexité d’un texte. La plupart des rédacteurs Web considèrent comme acceptable la valeur de 60 à 70 %.

La prise de vue

Cette réflexion paraît être identique en ce qui concerne la qualité des images produites sur un site Internet. En effet, les nouvelles technologies des appareils photo numériques permettent d’obtenir des résultats éclatants. De surcroît, la qualité de certains Smartphones peut rivaliser avec certains appareils photographiques notamment dans la résolution (nombre de pixels en pouces carrés).

Désormais, le traitement numérique post prises de vue inclut les différents filtres que sont par exemple le HDR, la détection des sourires, le déclenchement du flash, etc. Bien sûr, le résultat restera encore différent de la production d’un photographe professionnel possédant un éclairage additionnel. La maîtrise du cadrage et l’angle de prise de vue permettront une meilleure mise en relief de vos produits.

Prenons rendez-vous !

PTLB communication se propose de vous rencontrer gracieusement pour vous présenter notre Kit de communication digitale (site Internet + e-commerce)..

Contactez-nous au  05 49 42 52 53 et/ou 06 19 62 02 75 ou encore utilisez le formulaire de contact (sans engagement de votre part)

Copyright © 2018
PTLB – Communication
1, rue de l’abreuvoir
86000 Poitiers
Téléphone : 05 49 42 52 53
Portable : 06 19 62 02 75
Code NAF : 9003 B
Siret : 350 928 040 000 38

Hits: 24